Le directionnel movement index.



Présentation

Le DMI crée par J.W Wilder a une double utilité :
- il permet d’une part, de comparer la pression acheteuse et vendeuse,
et d’autre part,
- il évalue le degré de directionalité du marché.
Il renseigne sur la qualité de la tendance.

Il est composé de 3 lignes :
- les lignes +Din et -DIn décèlent les pressions acheteuses et vendeuses du marché.
- la ligne ADX détecte le degré de directionalité du marché.
La construction mathématique de ces trois lignes est assez complexe.
Son auteur préconise l’utilisation de données journalières en conseillant une période de 14 jours puisque sous sa forme originelle, ce système est utilisé pour trader le marché à court terme.


L’ADX

Bien que de multiples règles de trading peuvent être mises en oeuvre en combinant l'utilisation de ces trois lignes, (notamment lorsque la ligne +Di croise le ligne –Di), nous allons présenter uniquement l’ADX . Il constitue un indicateur flexible aux multiples utilisations.
L’ADX a pour but de définir si un marché est en tendance, et il évalue la qualité de celle ci.
Ainsi plus il est élevé, meilleure est la tendance et inversement. Dans cette optique, on pourra fixer un niveau situé dans la plupart des cas entre 17 et 30, dont le franchissement par le haut, servira à détecter la directionalité du marché. Le passage au dessus de ce niveau permet juste de juger de la qualité de celle ci et non pas de son sens. Il présente la particularité ou l’inconvénient d’être assez long à réagir. Il détecte souvent une tendance avec un certain temps de retard, et peut parfois passer à coté de celle-ci, lorsque le marché se retourne rapidement, pour prendre une tendance opposée à celle qui prévalait jusqu’alors.

- L’ADX un indicateur complémentaire à d’autres indicateurs.
La ligne ADX peut être utilisée pour filtrer les signaux donnés par d’autres indicateurs. Il peut être utilisé en complément de systèmes qui fonctionnent relativement bien en tendance comme les moyennes mobiles, mais qui déclenchent une multitude de faux signaux lorsque le marché n’est pas suffisamment directionnel. Il nous indiquera si le marché est suffisamment directionnel pour pouvoir suivre ou non les signaux donnés par la moyenne mobile. Lorsqu’il sera ascendant et supérieur à 23, on suivra les indications données par la moyenne, mais lorsqu’il baissera ou sera inférieur à 23, on évitera de les suivre. Il peut aussi être utilisé en complément du stochastique, en validant ses signaux si le marché ne connaît pas de véritable tendance. L’utilisation de l’ADX et de la moyenne mobile sur le graphique ci dessous permet d’éviter tous les faux signaux qu’aurait généré un système simple, de moyenne mobile entre mi avril et début octobre. Le retournement de L’ADX à la baisse, indique souvent de manière précise, la formation d’un sommet ou l’apparition d’une phase de trading range.



- L’ADX utilisé comme switcher.
Dans le cadre de système de trading l’ADX peut aussi être utilisé comme un interrupteur permettant de jongler entre différents types de systèmes. Par exemple si sa valeur est faible, le marché sera tradé par des systèmes performants en trading range, par contre s’il passe au dessus d’un certain seuil (par exemple 23), des systèmes de suivi de tendance seront utilisés, et quand cet indicateur, après avoir connu des valeurs très hautes, se retournera, des systèmes de contre tendance seront privilégiés.