Le Commodity Channel Index. CCI



Utilisation et description du CCI.

Au début des années 80, Donald Lambert a élaboré le CCI, d’abord pour trader les marchés de matières premières. Son utilisation s’est étendue à l’ensemble des marchés de futures et aux marchés des actions.
Sa formule repose sur la différence entre le cours moyen à la date t (H+B+C)/3, et la moyenne mobile de ce cours moyen, sur n périodes, divisée par l'écart type des cours moyens par rapport à la moyenne mobile, multipliée par une constante fixée à 0,015.

En notant :
m le cours moyen tel que m = (H+B+C) /3,
MMn la moyenne mobile simple à n périodes du cours moyen,
D l’écart type du cours moyen par rapport à la moyenne mobile,
On obtient : CCI = (m-MMn) / (0,015D)

Cet indicateur mesure une montée ou une descente des cours, pondérée par la volatilité.
Il est construit de manière à ce que la majorité de ses valeurs soient comprise entre +100 et -100. Par contre lorsque l'indicateur sort des bornes, on peut s'attendre à un marché suffisamment directionnel pour que des décalages de cours importants aient lieu.

- Prise de position lorsque l’indicateur sort de ses bornes.
La règle Basic de trading consiste à être, acheteur lorsque l'indicateur passes au-dessus de 100, et, sortir du marché lorsqu'il repasse en dessous de ce niveau. De la même manière on peut être short lorsque la valeur de l'indicateur est inférieure à –100, et, coupée la position lorsqu'il repasse ce niveau. Le franchissement de ces niveaux pour déclencher une position, permet d'éviter les fluctuations mineures des cours, ou de prendre position lorsque le marché évolue en trading range. Cette interprétation revient à jouer en quelques sorte, la sortie des enveloppes des bandes de Bollinger.

- Repérage de la phase de distribution.
Lorsque le marché évolue en tendance continue, la volatilité diminue puis se stabilise. Il est possible d’utiliser le CCI d’une autre façon,. La fin de cette tendance est généralement marquée par une hausse de volatilité, correspondant à la phase de distribution qui se traduit sur l’indicateur par le franchissement du niveau 100. Puis la tendance baissière se met en place, et la volatilité diminue, ce qui se traduit sur le CCI par sa décroissance et la coupure du niveau 100 par le bas.
Pour interpréter correctement cet indicateur, il est important de déterminer la configuration du marché. ( marché plat, début de tendance ou fin de tendance).

- Repérage des divergences.
Comme les autres indicateurs techniques, le CCI peut être analysé dans ses zones extrêmes par l’étude des divergences.